Briançon : Le père au volant fait une sortie de route, son épouse et son fils tués dans l’accident


Illustration Actu17 ©

Une voiture a violemment percuté un poids lourd en stationnement à la sortie de Briançon (Hautes-Alpes) dans la nuit de vendredi à samedi. Une mère et son fils ont été tués. Le père de famille est quant à lui grièvement blessé, il a été secouru par une patrouille de policiers.

Le choc a été violent et le véhicule s’est embrasé juste après. Le drame s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi vers 1 heure du matin. La voiture d’une famille serbe a fait une sortie de route sur la RN 94, route d’Italie, à la sortie de Briançon, en direction de Montgenèvre détaille Le Dauphiné.

Le véhicule a brutalement percuté un poids lourd en stationnement, le faisant reculer de deux mètres. La voiture de la famille, qui se dirigeait vers Paris pour des vacances, a rapidement pris feu. Une patrouille de la police aux frontières (PAF) est rapidement arrivée sur place et les fonctionnaires ont essayé d’éteindre l’incendie avec leur extincteur, parvenant à extraire le conducteur de l’habitacle. L’homme est grièvement blessé.

Les policiers « n’ont jamais pris en chasse la voiture », a précisé le procureur de la République de Gap, Florent Crouhy, à nos confrères, ajoutant que des témoins ont confirmé qu’ils étaient arrivés après la collision. Un peu plus tôt dans la nuit, les policiers de la PAF avaient aperçu un véhicule passant à pleine vitesse devant le poste frontière de Montgenèvre. Ils ont ensuite décidé de partir en patrouille. L’accident s’est produit plusieurs kilomètres plus loin. C’est un couple qui passait par là qui a alerté les secours.

18 sapeurs-pompiers se sont rendus sur place mais il était déjà trop tard. Malgré la tentative de sauvetage des policiers, l’épouse du conducteur et son fils qui était âgé de 16 ans, sont décédés. Le pronostic vital du père n’est pas engagé.

Le père au volant s’est-il endormi ?

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet et confiée à la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Briançon. Les investigations permettront de déterminer ce qui s’est exactement passé. Le conducteur s’est-il endormi ? Sa voiture a-t-elle rencontré un problème mécanique ? Les policiers n’ont en tout cas pas relevé de traces de freinage souligne Le Dauphiné.

L’enquête permettra aussi de savoir si c’est cette voiture qui était passée à toute vitesse devant le poste frontière, peu avant le drame. Le père de famille a fait l’objet d’une analyse toxicologique comme c’est le cas à chaque fois dans ce type de procédure. Il n’a pas encore pu être entendu par les enquêteurs étant donné son état de santé.