Calais : Un policier sérieusement blessé au visage par un projectile lors d’une intervention


Illustration. (photo Obatala-photography/shutterstock)

Un policier a reçu un projectile au visage au cours d’une intervention qui a dégénéré dans la nuit de samedi à dimanche, dans le quartier du Beau-Marais à Calais (Pas-de-Calais). Trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

Des habitants de la rue Albert-Durer à Calais ont fait appel à la police vers 3 heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche, suite à un tapage nocturne. Un équipage du groupe de sécurité publique (GSP) du commissriat s’est rendu sur place explique La Voix du Nord. A peine arrivés, les trois policiers ont essuyé des jets de projectiles.

Des renforts ont été demandés tandis que l’équipage de police s’est retrouvé face à une demi-douzaine d’individus hostiles. La tension est montée d’un cran. Les fonctionnaires ont été frappés et blessés. L’un d’entre eux a reçu un projectile en plein visage. Il a été transporté à l’hôpital.

Un trou dans la joue et trois points de suture

« Il a été blessé à la lèvre supérieure par un objet non identifié », a détaillé le procureur adjoint de la République, Philippe Sabatier, à Nord Littoral. « Il a également eu un trou dans la joue d’après les médecins et a reçu trois points de suture ». Son incapacité totale de travail (ITT) n’est pas encore connue.

Les deux autres policiers ont été plus légèrement blessés. Trois suspects âgés de 22 à 30 ans ont été interpellés peu après. Ivres, ils ont été placés en garde à vue différée. Ils étaient toujours interrogés par les enquêteurs ce dimanche soir au commissariat.

En mai dernier, un policier de 50 ans a reçu un projectile au niveau de la tête lors d’une intervention à Rive-de-Gier (Loire). Il a été grièvement blessé. Dans le coma et alors que ses jours étaient en danger, il a été opéré d’urgence. Son état de santé s’est ensuite amélioré. La victime s’était exprimée dans une vidéo, à l’hôpital.