Calvados : Un gendarme de 32 ans s’est donné la mort


Illustration. (Shutterstock)

Le drame s’est produit ce lundi matin dans le Calvados.


Un gendarme mobile de l’escadron 24/3 d’Aunay-sur-Odon s’est suicidé ce lundi matin avec son arme de service, dans son logement de service précise L’Essor. Le militaire était âgé de 32 ans et était père d’un enfant.

Il s’agit du quatrième militaire de la gendarmerie à se donner la mort depuis le début de l’année, alors que plus de 30 policiers nationaux et municipaux ont eux aussi commis l’irréparable depuis le 1er janvier.

Face à cette situation alarmante, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a inauguré le 29 avril à Paris, une « cellule alerte prévention suicide » dans la police nationale. Une ligne téléphonique de soutien psychologique existait déjà mais à partir de juin prochain, elle sera active 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.