Cannes : Il poignarde à mort sa compagne de 28 ans en présence de leur bébé et se rend à la police


Illustration (Shutterstock)

Un terrible drame familial s’est produit dans un appartement de Cannes (Alpes-Maritimes), ce jeudi. Il pourrait s’ajouter à la longue liste des féminicides commis cette année.

Les policiers du commissariat du quartier de La Bocca, à Cannes, ont vu arriver un homme d’une trentaine d’années, ce jeudi à la mi-journée. Il s’est accusé du meurtre de sa compagne. Immédiatement, des fonctionnaires se sont rendus au domicile du couple, situé au 25 rue Jean Gras, et ont alerté les pompiers, rapporte France 3.

Sur place, ils ont fait une macabre découverte. Une jeune femme de 28 ans gisait dans l’appartement, après avoir reçu des coups de couteau de cuisine. Les secours n’ont rien pu faire pour la sauve.

Un bébé de 14 mois dans le logement

À l’intérieur du logement se trouvait également le bébé du couple, âgé de 14 mois. Il était indemne et a été pris en charge par les pompiers, puis transporté à l’hôpital. Le meurtre s’est produit en sa présence.

Une enquête criminelle a été ouverte par le parquet. D’après les premiers éléments, le trentenaire n’était pas connu des services de police. Aucun dépôt de plainte pour des violences conjugales n’a été retrouvé par les policiers qui évoquent « un coup de folie passager » de la part de cet homme, toujours en garde à vue ce jeudi soir, relate France 3.


Le maire de Cannes, David Lisnard, a dénoncé un « crime odieux », dans un tweet publié en milieu d’après-midi.

Vers 17 heures, les policiers ont escorté le suspect jusqu’à l’appartement pour que l’association Au service des animaux 06 puisse récupérer le chien du couple, un imposant Cane corso.

L’association Féminicides par compagnons ou ex tient le funeste décompte de ces meurtres et indique dans une publication Facebook qu’il s’agit du 57ème crime de ce type en 2020.

Ce drame intervient deux jours après la découverte du corps sans vie d’une femme de 37 ans, dans son appartement de La Mulatière dans la métropole de Lyon. Soupçonné de l’avoir égorgée, son ex-compagnon a été interpellé mercredi après-midi.