Cannes : Un policier de la BAC violemment roué de coups par 2 individus lors d’une interpellation


Illustration Actu17 ©

C’est en voulant interpeller des hommes utilisant un scooter volé qu’un policier de la brigade anticriminalité (BAC) a été roué de coups ce samedi à Cannes (Alpes-Maritimes). Souffrant d’une cheville cassée notamment, il ne pourra plus travailler pendant au moins un mois.

Tout a commencé quand des policiers de la BAC ont repéré un scooter volé à Cannes ce samedi après-midi, avenue Jean-de-Noailles. Ils ont décidé de rester à proximité et de mettre une surveillance en place raconte Var-Matin.

Peu après, ils ont aperçu quatre individus qui venaient chercher le deux-roues et ont décidé de procéder à leur interpellation. Les suspects se sont mis à courir. L’un a pu être rattrapé par un fonctionnaire mais a refusé de se laisser faire, frappant le policier. C’est alors que l’un de ses complices a fait demi-tour pour venir en découdre.

Le policier a été violemment roué de coups par les deux individus qui lui ont porté des coups de poing et de pieds, alors qu’il était tombé au sol. Les renforts de police nationale et municipale sont arrivés et ont permis l’interpellation des deux agresseurs. Les deux autres ont pris la fuite.

Placés en détention provisoire

Placé en garde à vue, les deux ressortissants irakien et tunisien âgés de 23 et 25 ans ont été déférés au tribunal correctionnel de Grasse pour y être jugés en comparution immédiate pour violences volontaires aggravées mais également pour recel de vol. Le scooter avait été volé ce vendredi.


Les deux mis en cause seront finalement jugés le 14 octobre prochain. En l’attente, ils ont été placés en détention provisoire.

Cheville cassée et des contusions

Le policier blessé souffre d’une cheville cassée et de nombreuses contusions sur le corps. Il s’est fait prescrire un mois d’arrêt de travail.