Charente-Maritime : Un squelette humain découvert dans une voiture immergée depuis 23 ans


Illustration. (NeydtStock / Shutterstock)

L’affaire qui avait cours depuis décembre 1997 est vraisemblablement résolue. Malheureusement, l’homme qui était porté disparu serait celui retrouvé mort dans cette voiture.


Il y a 23 ans était signalée la disparition inquiétante d’un homme de 71 ans, originaire de la région de Saint-Jean-de-Liversay, mais domicilié à cette époque aux environs de La Rochelle. Décrit comme dépressif, il n’avait plus donné signe de vie et sa voiture avait également disparu.

Une opération de dragage permet la découverte

Une opération de dragage a eu lieu dans le lit de la Sèvre dans le secteur de Saint-Jean-de-Liverzay, au nord de la Charente-Maritime, la semaine dernière. Son but était de retirer la vase qui vient régulièrement obstruer le cours d’eau qui se jette dans l’océan. Un imposant objet dur a été détecté, au fond, au niveau du hameau baptisé Thairé Le Fagnoux.

Les gendarmes ont été avisés et les plongeurs de la communauté de brigade nautique de La Rochelle sont intervenus le samedi 29 février. Ils ont pu déterminer qu’il s’agissait d’une voiture totalement immergée. Dans l’habitacle se trouvait un squelette humain quasiment complet, relate Sud Ouest.

La victime en cours d’identification

Le véhicule a été extrait de l’eau et de la vase qui le retenait. Sa marque, son modèle et son immatriculation ont permis aux gendarmes de rapidement remonter le fil de ce drame et de mettre une possible identité sur la victime.


Il s’agirait d’un homme disparu en 1997 à l’âge de 71 ans. L’enquête concernant la disparition inquiétante a donc repris à la lumière de ces nouveaux éléments. Elle a été confiée aux gendarmes de Marans.

Les enquêteurs vont s’attacher à identifier formellement la victime, notamment en vérifiant la concordance au niveau dentaire avec l’homme disparu 23 ans plus tôt. Une comparaison ADN pourrait aussi être requise, au besoin.