Confinement : 91 824 contraventions dressées jusqu’ici, les sanctions désormais alourdies en cas de réitération


Illustration Actu17 ©

Le préfet Alain Thirion, directeur général de la Sécurité civile et de la gestion des crises, s’est exprimé durant la conférence de presse de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, ce dimanche soir.


22 574 contraventions ont été dressées ce dimanche en France pour non-respect des mesures de confinement a annoncé Alain Thirion. Au total, il y a eu 91 824 infractions relevées qui ont fait l’objet d’une contravention depuis le début des mesures, ce mardi.

1 738 907 contrôles ont été réalisés au total, dont plus de 375 000 aujourd’hui a-t-il ajouté.

Un durcissement des sanctions en cas de réitération

Par ailleurs, Alain Thirion a annoncé que les sanctions en cas de non-respect des mesures de confinement allaient être alourdies après la promulgation de la loi d’urgence sanitaire ce dimanche soir et ce, dans les prochaines heures.

En cas de récidive dans les 15 jours, l’amende passera de 135 euros à 1500 euros et pourra aller jusqu’à 3000 euros. De plus, si plus de trois violations dans les 30 jours sont relevées, l’infraction deviendra un délit et sera punie de six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende ainsi que d’une peine complémentaire de travail d’intérêt général (TIG).

D’autre part, les policiers municipaux deviennent habilités à procéder à la constatation de ces infractions.