Confinement : Il invite les policiers chez lui pour justifier de son identité, ils découvrent une radio police disparue


Illustration. (IP3 PRESS/MAXPPP)

Un homme de 27 ans a été placé en garde à vue à Roubaix (Nord) ce mardi. Il venait d’inviter les policiers à entrer chez lui le temps de retrouver sa carte d’identité. Ces derniers ont fait de surprenantes découvertes dans son logement.

INFO ACTU17. Tout a débuté par un banal contrôle lié aux mesures de confinement, vers 17h20 ce mardi à Roubaix. Un homme a avoué aux policiers qu’il n’avait pas d’attestation dérogatoire de déplacement, ni même de document d’identité sur lui.

Le contrevenant a alors proposé aux forces de l’ordre de le suivre jusqu’à son domicile situé à proximité, rue de Mouvaux, afin qu’il puisse leur présenter sa carte d’identité.

Une radio police disparue depuis plusieurs mois

Une fois à l’intérieur, les policiers qui attendaient de voir le document officiel du contrevenant, ont aperçu dans un sac qui était ouvert, une radio Acropol. Il s’agit d’un transmetteur radio utilisé par la police nationale, dont le réseau a été mis en place en 1994.

Le contrevenant qui n’est pas policier, a eu quelques difficultés à donner une explication crédible aux fonctionnaires. Après vérifications, les forces de l’ordre ont appris que cette radio avait disparu depuis plusieurs mois du commissariat, et qu’elle était attribuée aux policiers du Groupe de sécurité de proximité (GSP).


L’appareil a-t-il été volé ou perdu lors d’une intervention par exemple ? L’homme âgé de 27 ans a en tout cas été interpellé et placé en garde à vue. Il va désormais devoir s’expliquer sur la provenance de ce matériel administratif.

Près de 100 grammes d’héroïne découverts

Ce n’est pas tout. Une perquisition a été réalisée au domicile du mis en cause et les enquêteurs ont saisi plusieurs bonbonnes d’héroïne pour un poids total d’environ 100 grammes. Les investigations ont été confiées à la sûreté urbaine.