Coronavirus : 345 soignants de l’AP-HP contaminés et 250 patients en réanimation dans les hôpitaux du groupe francilien


L'hôpital Bichat à Paris. (photo Actu17 ©)

L’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) se prépare à accueillir un afflux de patients alors que 250 personnes contaminées par le coronavirus se trouvent actuellement en réanimation dans les établissements du groupe francilien.


L’épidémie « suscite quelque chose de jamais vu » a déclaré le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch lors d’une conférence de presse téléphonique ce vendredi. Ce dernier en a profité pour lancer « un message important pour tous les professionnels » de santé, dans le but de renforcer les différents hôpitaux. « On a besoin d’eux » a-t-il insisté avant de donner le numéro vert à composer s’ils sont diplômés et disponibles (0805 280 270).

A ce stade, 250 patients contaminés par le coronavirus se trouvent dans les différents services de réanimation de la quarantaine d’établissements francilien de l’AP-HP. D’autres malades ont été pris en charge dans les établissements publics ou privés de la région.

« Nous savons que cette guerre va durer plusieurs semaines, voire plus »

Martin Hirsch a également annoncé que 345 soignants avaient été testés positifs au Covid-19 dont 3 sont hospitalisés et 2 se trouvent en réanimation. La direction de l’AP-HP a précisé qu’ils n’avaient pas été tous contaminés au sein d’un hôpital, ajoutant que les masques de protection étaient rationnés. Certains des praticiens continuent à travailler par télétravail afin de produire des études.

« Les soignants sont les soldats d’une guerre dont nous n’imaginions pas qu’elle puisse arriver », a analysé le professeur Rémi Salomon qui se trouvait aux côtés de Martin Hirsch, ajoutant : « Nous savons que cette guerre va durer plusieurs semaines, voire plus. »


L’AP-HP espère parvenir à ouvrir 600 lits supplémentaires pour les malades du Covid-19

En prévision d’une forte augmentation des cas, qui pourrait intervenir la semaine prochaine selon les épidémiologistes, l’AP-HP a aujourd’hui pratiquement doublé ses capacités de lits de soins intensifs, qui sont d’environ 200 lits en temps normal. Le groupe espère arriver à ouvrir 1000 lits de réanimation au total, dont 600 équipés pour ventiler les patients du Covid-19.