Coronavirus : À l’école, le masque sera obligatoire dès 11 ans et à la charge des familles


Illustration. (AdobeStock / Halfpoint)

La décision est prise. Le masque de protection respiratoire, qui est obligatoire à l’école à partir de 11 ans, ne sera pas gratuit pour les familles.

Alors que le gouvernement a annoncé l’obligation de porter un masque à partir du collège, le débat s’intensifiait depuis la semaine passée pour savoir si les familles allaient devoir mettre la main à la poche. C’est bien le cas, selon une information du journal Le Parisien. Obligatoire dès 11 ans en milieu scolaire, le masque de protection respiratoire restera à la charge des familles.

« Aucun pays au monde n’assure la gratuité des masques. La lutte contre la pandémie est l’affaire de tout le monde », selon un membre de l’entourage du Premier ministre cité par le quotidien francilien. La gratuité existe pour les plus fragiles sur le plan de la santé et pour les plus précaires financièrement.

Cette décision n’est pas surprenante si l’on se remémore la déclaration du président de la République Emmanuel Macron faite le 21 juillet dernier. « L’État, et le contribuable français, n’a pas vocation à payer des masques pour tout le monde, tout le temps. Ça doit rester une politique sociale », avait-il expliqué sur TF1.

Des régions et départements pour pallier à cette charge supplémentaire

Des collectivités territoriales ont déjà annoncé des mesures pour compenser les conséquences sur le budget des familles. C’est notamment le cas en Occitanie, dans les Hauts-de-France et en Ile-de-France. La région présidée par Valérie Pécresse fournira deux masques gratuits à la rentrée. Cette dernière a d’ailleurs déclaré qu’elle regrettait que « la région doive se substituer à l’Éducation nationale pour distribuer des masques aux élèves et aux enseignants ».


Pour les élèves des écoles élémentaires, âgés de 6 à 10 ans, « le port du masque n’est pas recommandé, mais des masques sont à disposition pour équiper les enfants présentant des symptômes, dans l’attente de leur départ de l’école », écrit le ministère de l’Éducation. En revanche à l’école maternelle, « le port de masque est à proscrire », selon les autorités françaises.

Par ailleurs, les masques seront également obligatoires dans les entreprises à partir du 1er septembre prochain. Qualifiés d’équipements de protection individuelle (EPI), ils seront à la charge des employeurs.