Coronavirus : Un hackeur tente de siphonner une cagnotte en ligne de près de 21 000 € destinée aux soignants du Val-de-Marne


Les soignants du service de réanimation de l’hôpital Saint-Camille s'étaient réunis pour inviter les gens à rester chez eux durant le confinement. (Facebook / hopitalsaintcamille94)

Un infirmier-anesthésiste de l’hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne a lancé une cagnotte Leetchi pour soutenir financièrement les soignants qui luttent contre le Covid-19. Il est parvenu à collecter 20 850 euros.

L’argent a failli disparaître. Les soignants de l’hôpital Saint-Camille situé à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne) sont désabusés. Alors qu’ils luttent en première ligne contre le Covid-19 nuit et jour depuis des semaines, un fonds de solidarité mis en place par l’un de leur collègue a été victime d’une tentative de détournement.

La cagnotte Leetchi, qui accueillait les dons qui leur étaient destinés, a failli être siphonnée par un pirate. Ce mercredi soir, les donateurs de cette collecte organisée par un infirmier-anesthésiste ont reçu un e-mail les informant que l’argent avait été versé à un certain « Davide Finelli ». Il s’agit du nom d’emprunt du pirate qui a tenté de détourner la somme.

Leetchi nous a indiqué avoir « investigué et constaté que le créateur avait été victime de phishing, ce qui a permis au hacker de récupérer sur un site frauduleux imitant le site Leetchi ses identifiants de connexion. Suite à cela, ce dernier a réalisé une tentative de dépense de la cagnotte qui n’a pas abouti ».

L’initiative de l’infirmier soutenue par la direction de l’hôpital

À l’origine de la création de cette cagnotte, l’infirmier-anesthésiste âgé de 44 ans, Loïc Ghilbert-Simon, avait voulu donner un coup de pouce à ses collègues impliqués pleinement dans la lutte contre la pandémie. L’initiative avait été soutenue par l’hôpital qui a pris le relais pour la faire connaître au plus grand nombre.


C’est ainsi que la collecte avait atteint 20 850 euros. L’infirmier avait demandé à la direction des ressources humaines de son établissement de distribuer équitablement la somme entre les soignants au terme de la campagne de dons. De son propre aveu, la situation dans les services de santé confrontés au Covid-19 est « irracontable ».

« On est enfermé, on porte nos protections qui nous gênent mais sont essentielles, on voit des jeunes sans antécédents s’effondrer, toutes nos émotions sont décuplées », a-t-il confié au journal Le Parisien, se disant touché par le dévouement de ses collègues.

Une plainte va être déposée

Ce mercredi soir, la belle aventure solidaire a failli connaître un revirement inattendu et très décevant. Contrairement à ce qui avait été indiqué dans l’e-mail reçu par les donateurs, Leetchi précise ce jeudi que « la cagnotte destinée aux soignants de l’hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne n’a donc pas été dépensée. Les fonds collectés sur la cagnotte ne sont pas sortis de la plateforme et sont en sécurité ».

L’établissement a indiqué qu’il allait déposer une plainte au commissariat de Nogent-sur-Marne, ce jeudi soir.

Au mois de décembre dernier, la cagnotte destinée à la famille d’un pompier mort en service dans le crash d’un hélicoptère avait également été détournée. Le site Leetchi s’était alors engagé à verser les 31 000 euros disparus à la famille du pompier.

« Notre équipe avait été alertée par nos systèmes de sécurité et avait immédiatement investigué », précise la plateforme en ligne qui ajoute avoir « constaté que la faille provenait du piratage de la boîte mail du créateur de la cagnotte. C’est cet élément qui avait été attaqué et non la cagnotte en elle-même ».

« En moins d’une heure, Leetchi a réussi à récupérer la quasi-totalité de la somme et s’est engagé à ce que l’intégralité de la cagnotte revienne bien à la famille du pompier ».