Coronavirus : Une campagne massive de prises de sang après le confinement est à l’étude


Le ministre de la Santé Olivier Véran le 13 mars 2020. (photo IP3 PRESS/MAXPPP)

Une grande partie de la population française pourrait être soumise à un test de sérologie au terme de la mesure de confinement actuelle.


Une campagne massive de prises de sang en vue de détecter les personnes qui ont été porteuses du Covid-19 est envisagée par le gouvernement. Ce test à grande échelle serait préféré à un dépistage massif de la population selon les méthodes actuelles. Ce mardi matin s’est tenue une réunion technique sur le sujet, révèle BFMTV.

Lors d’une séance de questions au gouvernement, ce mardi après-midi à l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé Olivier Véran a abordé le sujet de manière moins précise.

« Nous sommes désormais parfaitement mobilisés avec l’ensemble des biologistes de notre pays et du monde entier pour pouvoir à la fois développer un test de sérologie pour permettre de déterminer qui a été malade et qui ne l’a pas été par le moyen d’une prise de sang », a-t-il déclaré, ajoutant : « Là c’est sans limite, des dizaines, des centaines de milliers de tests pourront être faits chaque jour ».

Un tel scénario permettrait de détecter les personnes atteintes, même à leur insu, qui pourraient être immunisées contre le Covid-19, et les personnes qui n’ont pas été contaminées. Les Français seraient ainsi divisés entre les personnes possiblement immunisées et les autres toujours vulnérables au coronavirus.