Coronavirus : Une commande française de masques détournée de la Chine vers les États-Unis


Un pont aérien est en place pour garantir l'acheminement de masques depuis la Chine, a indiqué l'Elysée. (photo Twitter / @EPhilippePM)

Le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA) déplore le détournement d’une commande de plusieurs millions de masques vers les États-Unis. Le chargement se trouvait sur le tarmac d’un aéroport chinois lorsque les américains ont fait main basse sur les équipements de protection, d’après l’élu.


Le constat est partagé par plusieurs autres régions françaises qui ont, elles aussi, passé des commandes de masques de protection respiratoire en Chine. Les Américains mènent une politique très agressive concernant l’acquisition de tels masques, indispensables aux États pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

« Une commande française a été achetée par les Américains cash »

Renaud Muselier, président de la région PACA, s’est exprimé sur la chaîne RT au sujet d’un chargement de plusieurs millions de masques hygiéniques qu’il avait commandé en Chine. Le stock a été détourné vers les Etats-Unis alors qu’il se trouvait sur le tarmac d’un aéroport chinois, a-t-il déploré.

« La commande avec le paiement a été réalisée, c’est-à-dire que les masques sont fabriqués et en attente en Chine », assure l’élu à Libération, qui explique ce mercredi : « La difficulté que nous rencontrons c’est l’acheminement. […] Ce matin, sur le tarmac en Chine, une commande française a été achetée par les Américains cash, et l’avion qui devait venir en France est parti directement aux Etats-Unis. Devant ces problèmes, je suis en train de sécuriser la marchandise de façon à ce […] qu’elle ne soit pas saisie ou achetée par d’autres ».

Ils achètent « peu importe le prix »

Au sujet des masques, « les Américains les achètent partout où ils en trouvent, peu importe le prix » témoigne l’une des personnes interrogées par Libération. Pour la région Nouvelle Aquitaine, « les Américains commandent deux ou trois milliards de masques : avec nos cinq petits millions, on passe toujours après ».


L’Élysée a, pour sa part, précisé que la France a commandé un milliard de masques et organise un « pont aérien » avec la Chine. Une première partie concernant 8,5 millions de masques est arrivée lundi. Un deuxième arrivage de Chine de 12 millions de masques est attendu mercredi.