Dégradation de la stèle du maréchal Juin à Paris : un suspect placé en garde à vue


Un monument en mémoire du maréchal Juin avait été dégradé le 16 novembre dernier, place d'Italie à Paris. (photo préfecture de police)

Soupçonné d’avoir dégradé la stèle du maréchal Juin le 16 novembre dernier, sur la place d’Italie à Paris durant la manifestation des Gilets jaunes, un homme âgé de 31 ans a été interpellé et placé en garde à vue.

De violents incidents avaient éclaté place d’Italie à Paris (XIIIe) le samedi 16 novembre, pour le premier anniversaire des Gilets jaunes. La manifestation avait finalement été annulée par la préfecture de police et de nombreuses dégradations avaient été commises, les forces de l’ordre faisant usage de moyens lacrymogènes notamment.

Près de deux semaines après les faits, les enquêteurs du 3ème District de police judiciaire (DPJ) ont interpellé un suspect âgé de 31 ans, accusé d’avoir participé à la dégradation de la stèle du maréchal Juin ce jour-là.

Son identification a été rendue possible « par l’exploitation minutieuse des caméras et de la téléphonie », précise la préfecture de police sur Twitter.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos montrent un individu le visage à moitié masqué et armé d’un pied de biche, qui dégrade la stèle.

Interpellé dans le département des Yvelines, le trentenaire placé en garde à vue est déjà connu des services de police. Il est considéré comme un membre « très actif » des Gilets jaunes explique France Inter. L’homme a déjà été condamné pour des faits de violences et de dégradations.