Disparition d’Emiliano Sala : la police évoque la possibilité du canot de sauvetage présent dans l’avion.


Un monomoteur Piper PA46-350P Malibu (photo James Flickr / FC Nantes)

L’avion qui transportait au moins deux personnes dont Emiliano Sala n’a toujours pas été retrouvé. Les recherches ont repris ce mercredi matin pour tenter de localiser ce monomoteur Piper PA-46 Malibu et ces occupants.


La police de l’île anglo-normande de Guernesey coordonne les recherches. Trois avions et un hélicoptère ont été déployés a précisé la police dans un communiqué sur Twitter, donnant par ailleurs les quatre pistes sur lesquelles elle travaille actuellement :

– L’avion s’est posé quelque part, ses occupants n’ont pas réussi à prendre contact.

– Ils ont amerri, ont été pris en charge par un navire mais n’ont pas pris contact.

– Ils ont amerri, sont à bord du canot de sauvetage qui était à bord de l’appareil.

– L’avion s’est brisé en percutant l’eau, les laissant dans la mer.

Mais la piste privilégiée est celle du canot de sauvetage ont expliqué les secours, même si pour l’heure, aucun indice indiquant ce qu’est devenu l’avion n’a été découvert.

Ce mardi, les recherches ont été menées sur un périmètre de près de 2 600 km².

« S’ils se trouvaient dans l’eau, le froid les aurait maintenant gravement affectés »

John Fitzgerald, directeur général de l’agence de secours maritimes Channel Islands Airsearch estime que les chances de retrouver vivants les deux occupants de l’appareil sont minces si l’avion est tombé, précisant que dans ce cas, le monomoteur « se serait brisé ».

« La température de l’eau est si froide en ce moment que s’ils [les passagers] se trouvaient dans l’eau, le froid les aurait maintenant gravement affectés » a-t-il aussi précisé.

Une altitude réduite à 700 mètres

L’avion privé a disparu des radars vers 21h20 ce lundi soir, à une vingtaine de kilomètres au nord de l’île anglo-normande de Guernesey.

Le pilote venait de demander l’autorisation de réduire son altitude de croisière à 5000 pieds soit 1525 mètres. L’appareil volait à seulement 2300 pieds (700 mètres) sur les derniers relevés a indiqué la police.

Vers 14h30 ce mercredi, la police a annoncé n’avoir toujours pas retrouvé l’avion disparu.

Un message audio glaçant

Emiliano Sala a envoyé un message audio à plusieurs amis via l’application WhatsApp alors qu’il se trouvait dans l’avion. Ses déclarations sont glaçantes. Le footballeur semble fatigué et baille à plusieurs reprises.