Dordogne : Il vole un engin de chantier de 15 tonnes et pulvérise la voiture des gendarmes venus l’arrêter


Le véhicule des gendarmes a été pulvérisé. (photo Gendarmerie)

Deux gendarmes ont été blessés lors de cette intervention. Un troisième a été contraint d’ouvrir le feu pour stopper le voleur.

Un homme a été pris d’un coup de folie, semble-t-il après un différend familial ce vendredi soir à Saint-Astier (Dordogne). Vers 22 heures, il a dérobé la chargeuse de l’usine de chaux où il est salarié et s’est lancé dans un rodéo avec l’engin de plus de 15 tonnes raconte Sud-Ouest.

Les gendarmes ont été avertis et se sont rendus sur les lieux. À bord de l’imposant engin de chantier, l’homme a percuté à plusieurs reprises l’un des véhicules des militaires. Les gendarmes qui étaient à bord sont rapidement descendus pour éviter le pire et le voleur s’est acharné sur leur voiture.

Un gendarme ouvre le feu

Il s’est ensuite lancé à pleine vitesse sur la route menant à Saint-Germain et a provoqué de nombreux dégâts en renversant des véhicules stationnés, tout en zigzaguant. Plus loin dans le village, l’homme a foncé sur un gendarme du PSIG (pelotons de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie) qui arrivait à pied. Après plusieurs sommations, le militaire a ouvert le feu.

Le voleur a fini sa course en percutant un abri de voitures. (photo Gendarmerie)

L’homme interpellé et amené à l’hôpital

Le voleur a été blessé par ricochet mais a continué son chemin, avant de percuter un mur. La course folle de cet homme s’est terminée 500 mètres plus loin lorsqu’il a encastré l’engin de chantier dans un abri de voitures.


Le mis en cause a été interpellé et conduit à l’hôpital de Périgueux. Ses jours ne seraient pas en danger. Deux gendarmes ont été légèrement blessés au cours de cette délicate intervention. Une enquête a été ouverte.