«Eh le Coran, poussez-vous Madame !» : une enseignante projetée au sol par un lycéen à Combs-la-Ville


Une enseignante a été projetée au sol par un lycéen à Combs-la-Ville. (captures écran/DR)

Une enseignante du lycée professionnel Jacques-Prévert à Combs-la-Ville (Sein-et-Marne) a été victime d’un geste de violence de la part d’un élève, en salle de classe, ce vendredi. La scène a été filmée par un autre lycéen qui a diffusé sa vidéo sur les réseaux sociaux. L’enseignante et le proviseur ont décidé de porter plainte.

La vidéo d’une vingtaine de secondes a été visionnée des centaines de milliers de fois au cours du week-end, notamment sur Twitter. Il s’agit d’une scène de violence dans une classe du lycée professionnel Jacques-Prévert à Combs-la-Ville, qui s’est déroulée ce vendredi.

Un élève veut sortir de la salle mais son enseignante lui ordonne de « rester là ». « Restez là Yassine », lui redemande l’enseignante qui se place devant la porte. « Eh le Coran, poussez-vous Madame ! Wallah, poussez-vous, poussez-vous », lâche le lycéen, bien décidé à sortir. « Yassine, vous êtes à l’école », lui lance sa professeure. L’élève force le passage. « Ne me touchez pas Yassine ! », prévient l’enseignante, avant d’être projetée dans la salle par l’ouverture brutale de la porte. La victime chute au sol pendant que le jeune homme quitte la salle. Les autres élèves rient pour certains, d’autres sont choqués.

« Le chef d’établissement, immédiatement prévenu, a pris en main la situation et a assisté l’enseignante », indique l’académie de Créteil dans un communiqué ce samedi. « Elle est actuellement accompagnée et elle bénéficie de la protection fonctionnelle ainsi que d’un appui psychologique. (…) Un dépôt de plainte va rapidement être effectué. La directrice des services de l’éducation nationale de la Seine-et-Marne se rendre par ailleurs dans l’établissement dès lundi matin pour échanger avec l’équipe pédagogique du lycée ».

« L’académie de Créteil réaffirme sa solidarité envers tous ses enseignants. Aucune menace ou agression physique ou verbale à leur encontre ne peut être tolérée », précise-t-on également.

L’élève a été exclu du lycée

Valérie Debuchy, la directrice des services de l’Éducation nationale de la Seine-et-Marne, a indiqué ce lundi que l’enseignante allait déposer plainte, tout comme son supérieur hiérarchique. « Nous allons porter plainte contre l’élève puisque bien évidemment l’auteur est tout à fait connu et a été exclu immédiatement par mesure conservatoire, ainsi qu’une plainte contre les élèves ayant tourné et diffusé les vidéos », a-t-elle exposé à BFMTV.