Essonne : Le domicile du boxeur Patrice Quarteron ciblé par des coups de feu


Patrice Quarteron. (capture écran vidéo Facebook)

Coups de feu ce mercredi soir en plein centre de Corbeil-Essonnes (Essonne), à proximité de la propriété de la famille Dassault dont Patrice Quarteron est le gardien. Le domicile du boxeur a été visé par plusieurs tirs.


Un ou plusieurs individus ont ouvert le feu sur le domicile de Patrice Quarteron ce mercredi soir vers 20 heures. Le boxeur qui est le gardien de la demeure de la famille Dassault, était absent au moment des faits, tout comme sa famille raconte Le Parisien.

Les coups de feu ont été tirés par-dessus l’imposant portail de la propriété. C’est bien le domicile de Patrice Quarteron qui était visé par les tirs selon une source proche de l’enquête citée par le quotidien.

Une assignation en expulsion

Les faits se déroulent dans un climat de contentieux entre la famille Dassault et le champion du monde 2008 IKF, dans la catégorie des poids lourds. Depuis le décès du chef d’entreprise qui l’avait installé dans sa résidence pour qu’il en assure la sécurité, ses héritiers n’ont pas les mêmes intentions et souhaiteraient voir le boxeur quitter les lieux.

Patrice Quarteron a à ce sujet récemment reçu une assignation en expulsion indique le journal. Mais ce dernier a décidé de ne pas partir. Il a par ailleurs été destinataire d’une vidéo dans laquelle un homme le menace physiquement et a déposé une plainte.


Des clashs visant Booba

Le boxeur est très actif sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, où il « clash » régulièrement le rappeur Booba. Les deux hommes s’interpellent par messages interposés depuis des années. A l’origine de ce différend, un combat perdu par Patrice Quarteron en novembre 2016 après 7 ans d’invincibilité : son adversaire ce soir-là était monté sur le ring avec une chanson de Booba.

En décembre 2016, le boxeur avait déjà été visé par des tirs alors qu’il se trouvait dans sa voiture, non loin du quartier de la Grande-Borne à Grigny. Il n’avait pas été blessé.

Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de l’Essonne.