Essonne : Un gendarme de 35 ans s’est suicidé


Illustration. (Shutterstock)

Un gendarme s’est donné la mort avec son arme de service ce lundi dans l’Essonne.


Il était âgé de 35 ans et était père de deux enfants. Willy, militaire de la gendarmerie affecté à la brigade territoriale d’Orsay, s’est suicidé ce lundi en utilisant son arme à feu. Il se trouvait au moment des faits à l’extérieur de la caserne d’Orsay.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de son geste.

Il s’agit du second suicide d’un gendarme depuis le 1er janvier après celui d’un militaire de 32 ans dans le Loir-et-Cher le 9 mars dernier.

APNM Gendarmes et Citoyens

Décès d’un camarade Nous apprenons avec une immense tristesse le décès du gendarme Willy GOB. Affecté à la BT ORSAY dans l’Essonne, il était âgé de 35 ans et père de 2 enfants. Nous adressons à sa…

Trois policiers se sont suicidés la semaine dernière

D’autre part, 25 fonctionnaires de police se sont donnés la mort depuis le début de l’année, soit un suicide tous les quatre jours en moyenne. Une policière a mis fin à ses jours ce week-end dans les Yvelines, ainsi qu’un policier affecté à Alès au cours de la semaine.

Un troisième policier affecté à Paris avait été retrouvé mort quelques jours avant.

Au moins 35 policiers et 33 gendarmes ont mis fin à leurs jours en 2018.