États-Unis : La tuerie d’El Paso qualifiée «d’acte de terrorisme intérieur» par les autorités fédérales


Un homme a ouvert le feu dans un supermarché Walmart ce samedi à El Paso. 20 personnes ont été tuées. (photo EPA/IVAN PIERRE AGUIRRE MaxPPP)

Moins de 24 heures après la tuerie d’El Paso, le procureur fédéral John Bash a annoncé ce dimanche que la fusillade durant laquelle un homme a tué 20 personnes, en blessant 26 autres, était traitée comme un « acte de terrorisme interne ».

L’enquête sur la tuerie dans un supermarché Walmart à El Paso progresse rapidement. L’attentat « a été conçu pour terroriser une population civile en particulier » a déclaré le procureur fédéral aujourd’hui. Le tueur, Patrick Crusius, âgé de 21 ans, aurait reconnu qu’il voulait « tuer autant de Mexicains que possible » selon la chaîne américaine ABC News.

La peine de mort requise contre le tueur

En outre, les autorités ont annoncé que la peine de mort allait être requise à l’encontre du tueur présumé. Ce dernier coopère avec les enquêteurs a précisé le chef de la police d’El Paso, Greg Allen, ajoutant que l’assaillant s’était procuré son arme de façon légale. Il s’agirait d’un fusil de type AK-47.

Une réponse à « l’invasion hispanique du Texas »

La police a évoqué le manifeste que Patrick Crusius est soupçonné d’avoir diffusé sur internet, notamment sur le site 8chan, peu avant de passer à l’acte. Dans son récit, il évoque une réponse à « l’invasion hispanique du Texas » et fait part de son admiration pour le tueur de Christchurch (Nouvelle-Zélande) qui a tué 51 personnes le 15 mars dernier, dans deux mosquées différentes.

Le dernier bilan de cet attentat est de 20 personnes décédées et 26 autres blessées. Il s’agit de la 8ème pire tuerie de masse de l’histoire moderne des États-Unis.