Au moins 20 morts dans une fusillade à El Paso : le tireur arrêté, la piste d’un crime raciste se confirme


Patrick Crusius a ouvert le feu dans le supermarché Walmart d'El Paso ce samedi, tuant 20 personnes. (captures écran vidéosurveillance)

Un homme de 21 ans armé d’un fusil a pénétré dans un supermarché Walmart à El Paso dans le Texas, aux États-Unis, ce samedi matin à 10h31 a indiqué la police. Il a ouvert le feu à de multiples reprises dans l’établissement. Le dernier bilan fait état de 20 personnes tuées et 26 autres blessées.

Le tireur n’a opposé aucune résistance lors de son interpellation, il se serait présenté de lui-même aux policiers selon plusieurs médias locaux. L’homme identifié comme se nommant Patrick Crusius, âgé de 21 ans, est originaire de la ville d’Allen située au nord de Dallas (Texas).

Il a ouvert le feu sur les clients du supermarché Walmart ce samedi matin avec son fusil, sur le parking et dans le magasin. Ce dernier a été placé en garde à vue et aurait déclaré qu’il voulait « tuer autant de Mexicains que possible » selon les informations de la chaîne américaine ABC News.

Quelques minutes avant de passer à l’acte, Patrick Crusius a diffusé un « manifeste » de plusieurs pages, notamment sur le site 8chan. Dans son récit, il évoque une réponse à « l’invasion hispanique du Texas » et fait part de son admiration pour le tueur de Christchurch (Nouvelle-Zélande) qui a tué 51 personnes le 15 mars dernier, dans deux mosquées différentes.

« Un crime de haine »

« L’Amérique pourrit de l’intérieur et les moyens pacifiques d’arrêter cela semblent presque impossibles », peut-on lire dans le récit du tueur d’El Paso. « La vérité qui dérange, c’est que nos dirigeants, démocrates ET républicains, nous ont laissé tomber depuis des décennies ».

Selon les dernières statistiques datant de 2018, 80% des 680 000 habitants d’El Paso sont des hispaniques. En outre, le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a annoncé que trois ressortissants de son pays avaient été tués lors de cette tuerie de masse. De son côté, le chef de la police d’El Paso a évoqué en fin de journée « un crime de haine », signifiant un acte dirigé contre une personne ciblée en raison de certaines caractéristiques telles que la race, la religion ou l’orientation sexuelle.

Entre 1000 et 3000 personnes présentes au moment des tirs

Le supermarché Walmart d’El Paso est très fréquenté et l’établissement venait de mettre en vente les fournitures scolaires avant la rentrée qui aura lieu dans quelques jours. Entre 1000 et 3000 personnes étaient présentes à l’intérieur du magasin au moment de la fusillade. L’établissement se situe à proximité de l’immense centre commercial Cielo Vista.

Sur les images de vidéosurveillance, le tireur apparaît avec un AK-47 en main, équipé d’un casque antibruit.


8ème pire tuerie de masse aux États-Unis

« Il n’y aura jamais de raisons ou excuses pour justifier le meurtre de personnes innocentes », a écrit Donald Trump sur Twitter, adressant « ses prières et pensées » à la population du Texas.

20 personnes ont été tuées et 26 autres blessées par le tueur selon le dernier bilan donné par la police. Il s’agit de la 8ème plus grave tuerie de masse de l’histoire moderne des États-Unis.