Audincourt : Des bonbonnes de gaz et un détonateur découverts chez lui, l'homme écroué

Un homme de 63 ans a été mis en examen et écroué après la découverte d'un dispositif explosif extrêmement dangereux dans son appartement, à Audincourt. L'alerte a été donnée par un voisin qui a signalé une forte odeur de gaz. Les autorités estiment que l'explosion de ce dispositif aurait provoqué un terrible drame.
Audincourt : Des bonbonnes de gaz et un détonateur découverts chez lui, l'homme écroué
Illustration. (Jose Hernandez Camera 51/shutterstock)
Par Actu17
Le samedi 10 juin 2023 à 21:30

Un homme de 63 ans a été mis en examen pour "tentative d'assassinat" et placé en détention provisoire ce vendredi, après la découverte de bonbonnes de gaz ouvertes et d’un détonateur "artisanal", dans son appartement à Audincourt (Doubs), selon le parquet de Montbéliard, confirmant une information de L'Est Républicain. Une véritable catastrophe a été évitée grâce à l'alerte d'un voisin ayant signalé une forte odeur de gaz.

Ce mercredi soir, dans le quartier des Champs-Montants, les pompiers ont forcé l'entrée de l'appartement d'où provenait cette odeur. Ils ont découvert dix bonbonnes de gaz, dont plusieurs étaient ouvertes, ainsi que des détonateurs, plusieurs jerricans susceptibles de contenir de l'essence, et des munitions de calibre .22 long rifle. Le dispositif de mise à feu, décrit comme rudimentaire et artisanal, était en état de fonctionnement.

Suffisant pour «faire sauter cet immeuble de cinq étages»

Selon Ariane Combarel, procureure de la République de Montbéliard, l'arsenal découvert était suffisamment important pour "faire sauter cet immeuble de cinq étages". Les résidents de l'immeuble ont été évacués pendant plus de sept heures durant la nuit du 7 au 8 juin, le temps de neutraliser la menace.

Le suspect, un homme de 63 ans, célibataire et sans antécédents judiciaires, a été interpellé quelques heures plus tard par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC), un cocktail Molotov étant découvert dans sa voiture. Connus des résidents locaux pour ses propos inquiétants, l'homme a fait l'objet d'une expertise psychiatrique ordonnée par le juge d'instruction. Ses déclarations lors de son arrestation étaient confuses et n'ont pas permis d'établir un mobile clair.

«Nous avons été très chanceux dans cette affaire»

Des investigations supplémentaires sont en cours pour évaluer la personnalité du suspect et ses motivations potentielles. Les examens techniques continuent dans l'appartement, et un expert incendie/explosion pourrait être sollicité par le magistrat instructeur.

Le maire d'Audincourt, Martial Bourquin, et la procureure Ariane Combarel, ont tous deux souligné à France Bleu la chance qu'ont eue les voisins et les résidents de l'immeuble d'éviter une catastrophe. "On est passé à deux doigts d'un drame", a déclaré le maire. "Nous avons été très chanceux dans cette affaire", a ajouté la procureure.

LES PLUS LUS