Aveyron : Un policier de 32 ans se suicide en se jetant du viaduc de Millau

Son corps sans vie a été découvert ce samedi matin.
Aveyron : Un policier de 32 ans se suicide en se jetant du viaduc de Millau
Le viaduc de Millau. (Philippe Long / shutterstock)
Par Actu17
Le samedi 5 mars 2022 à 16:00 - MAJ mardi 8 mars 2022 à 11:28

C'est encore une terrible nouvelle qui frappe la police nationale ce samedi. Un policier de la police aux frontières (PAF) affecté au centre de rétention administrative (CRA) de Palaiseau (Essonne) s'est suicidé en se jetant du Viaduc de Millau apprend-on de sources policières. Johan B. était âgé de 32 ans. "Il était en arrêt maladie et ne s'est pas présenté à son service vendredi", indique l'une des sources. Des recherches ont alors débuté. "Il n'avait pas de problèmes particuliers connus", ajoute-t-on. Une enquête a été ouverte.

Il s'agirait du dix-septième policier national à mettre fin à ses jours depuis le 1er janvier. Un chiffre inquiétant qui représente plus d'un drame tous les quatre jours en moyenne dans l'institution policière. Fin février, c'est un policier de l'unité mobile d'intervention et de protection (UMIP) à Paris, qui a été retrouvé sans vie dans sa voiture, à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Il s'est ôté la vie avec une arme à feu.

Si vous ou l'un de vos proches avez des idées suicidaires, contactez le 3114, le numéro national de prévention du suicide, disponible 24h/24, 7j/7. Un professionnel sera à votre écoute.

Une ligne d’écoute est également disponible pour les fonctionnaires de police victimes d’agressions ou de menaces au 0800 95 00 17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures. Une cellule de soutien psychologique est aussi ouverte 24h/24 au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».

Trois associations luttent également contre ce fléau dans la police nationale : SOS Policiers en Détresse (PEPS-SOS), Assopol, et Alerte police en souffrance (APS).

LES PLUS LUS