Vitry-sur-Seine : Les policiers agressés lors d'une intervention, un agent sérieusement blessé

Les policiers ont intercepté un homme à scooter refusant d'obtempérer à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), ce vendredi soir. Ils ont alors été agressés par un groupe d'individus voulant empêcher l'interpellation. Un fonctionnaire a reçu un violent coup de poing au visage et souffre d'une fracture du nez. Les auteurs sont en fuite.
Vitry-sur-Seine : Les policiers agressés lors d'une intervention, un agent sérieusement blessé
Illustration. (A17)
Par Actu17
Le samedi 17 février 2024 à 11:26

Les policiers ont été agressés à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) ce vendredi soir, alors qu'ils tentaient de stopper un homme à scooter refusant d'obtempérer. Un fonctionnaire a été violemment frappé au visage et souffre d'une fracture du nez, a appris Actu17.

Une patrouille a aperçu un homme à scooter vers 21h20 sur l'avenue Henri-Barbusse et lui a ordonné de s'arrêter pour un contrôle. Le conducteur refuse de s'arrêter et accélère mais les forces de l'ordre l'interceptent un peu plus loin. Alors qu'il va être interpellé, le suspect se rebelle violemment, tandis qu'un groupe d'individus s'en prend aux policiers pour tenter d'empêcher cette arrestation. Le conducteur du deux-roues en profite pour prendre la fuite en courant. Au même moment, l'un des agresseurs donne un violent coup de poing au visage d'un des fonctionnaires et s'enfuit à son tour. Encerclés, les forces de l'ordre utilisent quatre grenades lacrymogènes pour se dégager.

Le policier blessé a été conduit à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre. Une fracture du nez est diagnostiquée et la victime pourrait subir une opération dans la journée. Son incapacité totale de travail (ITT) a été estimée pour l'heure à 21 jours.

Un homme muni d'un couteau interpellé

Plus tard dans la nuit vers 00h45 dans le même secteur, sur l'avenue du Général-de-Gaulle, une autre patrouille de police a tenté de procéder au contrôle d'individus qui correspondaient à ceux qui auraient agressé les forces de l'ordre plus tôt dans la soirée. L'un des suspects était porteur d'un couteau et d'un gramme de cannabis. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Les fonctionnaires ont une nouvelle fois dû faire usage d'une grenade lacrymogène durant cette intervention, étant donné qu'ils étaient pris à partie par un groupe hostile, d'après une source policière.

LES PLUS LUS