Fusillade à Nîmes : un adolescent de 17 ans tué, un second blessé


Illustration Actu17 ©

Une fusillade dans le quartier du Mas de Mingue à Nîmes (Gard) a fait deux victimes ce lundi soir. Un adolescent de 17 ans est décédé.

Nîmes est à nouveau le théâtre d’une fusillade, une semaine après la précédente qui avait coûté la vie à un homme de 22 ans. Des coups de feu ont été tirés peu après 19 heures, sur l’avenue Monseigneur Claverie, dans le quartier du Mas de Mingue. Deux victimes ont été blessées au niveau des jambes.

Un adolescent de 17 ans a été grièvement touché. Il est décédé peu après son arrivée à l’hôpital, vers 20h30. Ce dernier était inconnu des services de police selon une source proche de l’enquête.

Un autre adolescent du même âge – lui aussi inconnu de la police – a été blessé par balle et amené à l’hôpital. Son pronostic vital n’est pas engagé. Le ou les tireurs ont ouvert le feu alors qu’ils étaient à bord d’un véhicule, qui a été retrouvé brûlé vers 19h20, chemin de l’Aérodrome. Il s’agissait d’une Renault Clio 4.

Un périmètre de sécurité a été installé sur le lieu des faits afin de permettre aux policiers de procéder aux constatations. 11 étuis de calibre 9 mm ont été découverts. Une enquête pour « meurtre et tentative de meurtre en bande organisée, association de malfaiteurs et destruction par incendie » a été confiée à la police judiciaire a indiqué le parquet de Nîmes.

Un guet-apens ?

Selon le Metropolitain, les victimes sont tombées dans un guet-apens. Elles auraient été prises pour cible alors qu’elles venaient pour un rendez-vous, qui pourrait être lié au trafic de stupéfiants.

Lundi dernier, un homme âgé de 22 ans a été tué par balle à la Kalachnikov dans le quartier Pissevin, alors qu’il se trouvait dans une voiture. La fourgonnette des auteurs avait été retrouvée incendiée peu après.