Gard : Il se réjouit sur Facebook de la mort des trois gendarmes tués et termine en prison


Illustration. (Dragon images/shutterstock)

Un homme s’est réjoui sur Facebook de la mort des trois gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme. Il dort désormais en prison.


Un homme âgé de 24 ans a été interpellé la semaine dernière à Pézenas (Hérault) rapporte La Gazette de Nîmes. Il s’était réjoui sur sa page Facebook, le 23 décembre, du décès des trois gendarmes tués par Frédérik Limol, le meurtrier du Puy-de-Dôme.

Il a été identifié par les gendarmes du Gard et placé en garde à vue. Le mis en cause est âgé de 24 ans et réside à Saint-Gilles. Au cours de ses auditions, il a affirmé être un black bloc.

Déféré au parquet, l’homme a été mis en examen pour « apologie de crime » et placé en détention provisoire en l’attente de son jugement. Il encourt jusqu’à 5 ans de prison et 45 000 euros d’amende.