Gironde : Il se rabat brusquement sur l’autoroute, un automobiliste le menace avec un pistolet


Illustration. (pxhere)

Irascible, un automobiliste n’a pas supporté d’être dépassé par un autre conducteur qui s’est rabattu sur sa voie un peu trop tôt. La situation a dégénéré.

Un agent employé dans un hôpital bordelais circulait sur l’autoroute A10 pour rentrer chez lui, le 22 avril dernier, lorsqu’un différend avec un autre automobiliste a eu lieu. Il venait de dépasser un véhicule et s’était rabattu un peu trop rapidement sur sa voie. L’autre conducteur a été contraint de freiner pour éviter un accident.

Il se fait menacer avec une arme de poing

Furieux, l’automobiliste s’est porté à la hauteur de celui qui venait de lui faire une queue de poisson, et a exhibé un pistolet semi-automatique à son intention. Effrayé, l’agent hospitaliser a freiné sec et gardé une allure modérée pour le laisser prendre de la distance.

Ce n’est qu’un peu plus tard, à hauteur de Cavignac, qu’il a de nouveau aperçu la voiture du conducteur armé. Elle était stationnée. L’homme a alors alerté les gendarmes sur ce qui venait de se produire.

Interpellé et placé en garde à vue

Les gendarmes de Blaye et St-Savin ont procédé à l’interpellation du suspect. Dans son véhicule, ils ont saisi l’arme qui s’est avérée être une réplique de PA MAS-G1, ainsi qu’une matraque télescopique.


Les gendarmes de la Gironde ont saisi une réplique de pistolet MAS-G1 et une matraque télescopique. (photo Facebook / Gendarmerie Nationale)

Il a été placé en garde à vue et a reconnu les faits. Le mis en cause devait faire l’objet d’une comparution immédiate, précisent les gendarmes sur leur page Facebook.