Grenoble : La police hors de cause dans la mort du jeune homme tué à scooter


Illustration Actu17 ©

L’Inspection générale de la police (IGPN) a rendu les conclusions de son enquête au parquet de Grenoble (Isère).

Ce jeudi matin, le procureur de la République a indiqué que les investigations de la « police des polices » avaient conclu « à une mise hors de cause des policiers dans leur intervention », après l’accident d’un jeune scooteriste de 21 ans à Grenoble lundi soir. Le jeune homme était décédé mardi soir à l’hôpital.

Il avait refusé un contrôle routier

Les faits se sont produits vers 22h30 ce lundi soir. Un homme circulait à scooter Peugeot 125 cm3 et a franchi un feu au niveau du 15 boulevard Joseph-Vallier alors qu’une patrouille de police se trouvait à cet endroit.

L’homme en deux-roues a alors accéléré pour fuir les policiers « à grande vitesse » avant de perdre le contrôle de son véhicule, chutant lourdement sur le trottoir sur le boulevard Joseph-Vallier.

« Aucun contact entre le véhicule de police et le scooter »

« Il ressort des constatations effectuées par la brigade des accidents et délits routiers du commissariat de Grenoble puis par l’IGPN saisie par le parquet en recherche des causes de l’accident, qu’il n’y a eu aucun contact entre le véhicule de police et le scooter », a indiqué le parquet.


L’autopsie pratiquée sur le corps de la victime a indiqué que le jeune homme est mort des suites des blessures subies lors de l’accident, et qu’il avait consommé du cannabis, a précisé le magistrat.