Haute-Savoie : Un policier de 49 ans s’est suicidé avec son arme de service


Un policier de la Police aux frontières (PAF). (Illustration/ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP)

Un policier affecté à la police aux frontières (PAF) à Chambéry (Savoie) s’est donné la mort avec son arme de service ce jeudi.

La police nationale a de nouveau perdu l’un des siens. Un policier âgé de 49 ans a été retrouvé sans vie au pied de la montagne de La Mandallaz, dans le secteur de Chaumontet à Sillingy (Haute-Savoie), ce jeudi matin, rapporte France Bleu.

Le peloton de gendarmerie de haute montagne d’Annecy (PGHM) a indiqué que le fonctionnaire s’était suicidé en se tirant une balle dans la tête, avec son arme de service. Le défunt était affecté à la PAF de Chambéry depuis 2017 selon Le Dauphiné.

Un autre suicide de policier ce mardi

Il s’agirait du 17ème suicide dans les rangs de la police nationale depuis le 1er janvier, alors que 59 fonctionnaires ont mis fin à leurs jours l’an passé selon le ministère de l’Intérieur. Un policier affecté au 3ème District de police judiciaire (DPJ) de la préfecture de police de Paris s’est lui aussi donné la mort ce mardi.

Une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24 a été mise en place par le ministère de l’Intérieur pour les forces de l’ordre, elle est joignable au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».