Hérault : Des détenus lancent une cagnotte en soutien à un surveillant venant de perdre sa femme


Illustration Actu17 ©

Les détenus de la prison de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) ont décidé de se mobiliser pour soutenir un surveillant pénitentiaire qui a perdu sa femme.

« En 24 ans d’ancienneté, c’est la première fois que je suis confronté à ce style d’opération émanant de détenus » a raconté Grégory Jalade, le secrétaire interrégional du syndicat FO. Le décès brutal de la femme d’un surveillant pénitentiaire a touché les détenus de la prison, au nombre de 800. Ils ont décidé de lancer une cagnotte pour soutenir l’agent.

Étienne est âgé de 55 ans. Il exerce depuis plus de 30 ans à la prison de Villeneuve-lès-Maguelone. Les détenus ont d’abord décidé de lui écrire une lettre pour lui faire part de leur sympathie raconte franceinfo.

« On a coutume de dénoncer – à juste titre – les agressions que subissent les personnels pénitentiaires, mais nous nous devons aussi de souligner les comportements positifs des personnes détenues lorsque celles-ci montrent de la reconnaissance envers les personnels pénitentiaires » a expliqué Grégory Jalade.

« C’est quelqu’un de très respectueux et de très respecté dans ses pratiques professionnelles »

« Nous côtoyons des personnes détenues pendant des années et des années, cela crée des liens qu’on le veuille ou qu’on ne le veuille pas » a-t-il ajouté, précisant que « qu’Etienne bénéficie de beaucoup de sympathie de la part de la grande majorité des détenus ».


« C’est quelqu’un de très respectueux et de très respecté dans ses pratiques professionnelles. C’est quelque chose qui me fait extrêmement plaisir pour lui qui vit des moments difficiles » a-t-il conclu.