Hérault : Un jeune conducteur de 21 ans en tongs et en permis probatoire arrêté à 202 km/h sur une route à 90


Illustration. (shutterstock)

Contrôlé une première fois sur l’autoroute alors qu’il était en règle, un jeune conducteur aurait demandé aux gendarmes s’ils allaient rester encore longtemps sur le secteur. Il a obtenu sa réponse peu après… et a perdu son permis de conduire.

Un jeune homme de 21 ans circulait en voiture sur une route départementale à Pérols, près de Montpellier (Hérault), lorsqu’il a été intercepté à très vive allure par les gendarmes. La Brigade d’intervention rapide venait de relever sa vitesse : 202 km/h au lieu de la limite fixée à 90, relate 20 minutes.

Les gendarmes ont constaté que ce jeune conducteur était en possession d’un permis probatoire et qu’il se trouvait au volant de la voiture de sa mère.

Il venait d’être intercepté à 112 km/h au-dessus de la limite autorisée et les militaires se sont également rendu compte qu’il conduisait en tongs. Une prise de risque supplémentaire.

Ses 6 points perdus et une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros

Le jeune homme qui ne disposait que de 6 points sur son permis de conduire, l’a donc immédiatement perdu. Il risque également une amende pouvant atteindre 1500 euros, entre autres.


L’automobiliste avait pourtant déjà été contrôlé un peu plus tôt alors qu’il se trouvait sur l’autoroute A9, mais cela ne l’a pas découragé.

Tout était en règle lors de ce premier contrôle, mais une question maladroite avait attiré la curiosité des gendarmes. Il leur aurait demandé s’ils avaient prévu de rester longtemps dans les parages, ce qu’ils ont donc fait.