Hyères : Deux collégiens écopent d’un stage de citoyenneté pour avoir hurlé «Allah Akbar» et justifié l’attentat de Conflans


Le collège Jules Ferry de Hyères. (Google view)

Les deux collégiens de 14 et 15 ans avaient été interpellés et placés en garde à vue ce jeudi.

C’est une nouvelle affaire d’apologie du terrorisme visant des collégiens. Les faits se sont déroulés ce lundi, le jour de la rentrée mais également de l’hommage rendu dans toutes les écoles de France, à Samuel Paty, le professeur assassiné lors de l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 16 octobre dernier.

Durant cet hommage qui a eu lieu toute la matinée, deux élèves de 14 et 15 ans du collège Jules Ferry de Hyères (Var) se sont fait remarquer par leur attitude et leurs propos choquants. Le premier est entré dans la classe en hurlant « Allah Akbar ». Le second a affirmé au sujet de l’attentat de Conflans que « ce qui était arrivé était mérité », ajoutant que les médias ne parlaient pas des actes commis envers les musulmans.

Leurs parents convoqués au commissariat

La police a été alertée et les deux adolescents qui étaient jusqu’ici inconnus des services de police, ont été interpellés et placés en garde à vue ce jeudi matin à 7 heures détaille une source policière. Dans le même temps, leurs parents ont été convoqués au commissariat de la ville afin d’être entendus par les enquêteurs.

A l’issue de leur garde à vue, les deux collégiens ont reçu une convocation pour effectuer un stage de citoyenneté, qui se déroulera ultérieurement.


Introduit dans le droit français en 2004, ce type de stage « proposé par la justice dans le cadre d’une réponse pénale, réunit des adultes et des jeunes pour une meilleure prise de conscience de leurs actes sur la vie en société », peut-on lire sur le site du ministère de la Justice.