Rouen : 5253 tonnes de produits chimiques ont été détruits dans l’incendie de l’usine Lubrizol


L'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen a été éteint grâce à l'intervention de 200 pompiers. (photo SDIS 76)

La préfecture de Seine-Maritime a rendu publique la liste des produits qui ont été brûlés dans l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen.

Les informations ont été mises en ligne sur le site internet de la préfecture ce mardi soir, comme cela avait été annoncé dans la journée. Au total, 5253 tonnes de produits ont été détruits dans l’incendie dont plus de 60% d’« additifs multi-usages ».

L’huile minérale représente 44% des substances parties en fumée, ainsi que de l’Olefin Sulfides (17%) et du Methacrylate copolymers (7%).

(préfecture de Seine-Maritime)
(préfecture de Seine-Maritime)

« Tous les produits ne sont pas dangereux. La dangerosité dépend de la quantité présente, du devenir des molécules après avoir brûlé et de la manière dont on est exposé (contact cutané, inhalation, ingestion) », peut-on lire dans le communiqué.