Incendie mortel à Paris : La femme soupçonnée d’avoir allumé l’incendie admise en psychiatrie.

(capture écran vidéo sapeurs-pompiers de Paris)

La femme âgée de 40 ans placée en garde à vue, soupçonnée d’avoir allumé l’incendie mortel de l’immeuble rue Erlanger à Paris, a été admise à l’infirmerie psychiatrie de la préfecture de police (IPPP) ce mardi après-midi. Le dernier bilan fait état de 10 personnes décédées.


Sa garde à vue a donc été levée. La suspecte était en état d’ivresse au moment de son interpellation et avait un taux de 1,19 gramme d’alcool par litre de sang selon une source judiciaire.

Les enquêteurs ont déterminé qu’il y avait eu plusieurs départ de feu différents dans l’immeuble. La suspecte a d’ailleurs été interpellée alors qu’elle tentait d’incendier une voiture et une poubelle.

« Tu es pompier, je vais mettre le feu »

La mise en cause a tenu de nombreux propos incohérents au moment du drame ont rapporté plusieurs témoins, notamment à l’encontre de l’un de ses voisins qui est pompier. « Tu es pompier, je vais mettre le feu » ou « J’ai été cambriolée ils m’ont prise pour une conne, je vais leur faire payer ».

Elle avait déjà effectué des séjours en psychiatrie et ses voisins avaient connaissance de ses antécédents.

Trois procédures judiciaires dont deux classées sans suite

La police était d’ailleurs intervenu vers minuit cette nuit là, alors que l’un des habitants avait composé le 17 suite à des cris et de l’agitation de la suspecte. L’intervention des policiers n’avait pas donné lieu à une interpellation.

Par ailleurs, la suspecte avait déjà fait l’objet de trois procédures judiciaires différentes. Deux avaient été classées sans suite.

Plus d’informations à venir.