Incendie mortel à Paris : La suspecte placée en garde à vue avait provoqué l’intervention de la police peu avant l’incendie.


(photo sapeurs-pompiers de Paris)

Une suspecte de 40 ans a été placée en garde à vue après le violent incendie qui a ravagé un immeuble de 8 étages à Paris la nuit dernière. Les policiers avaient été appelés suite au comportement de cette dernière, quelques minutes avant le début de l’incendie.

Un voisin de la femme accusée d’avoir mis le feu au bâtiment avait composé le 17 peu avant le départ de feu, pour se plaindre du comportement de cette dernière qui était agitée et qui hurlait, selon les informations de LCI. L’homme avait fait appel à la police peu avant minuit.

Lorsque les policiers ont pris contact avec l’habitante, cette dernière tenait des propos confus mais n’était pas violente. Elle n’a donc pas fait l’objet d’une interpellation, puisque aucun motif ne le permettait.

Plusieurs séjours en psychiatrie

Toutefois, la suspecte actuellement en garde à vue, a séjourné plusieurs fois à Saint-Anne et à l’Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris (IPPP). Cette dernière était revenue chez elle, « libre », le 23 janvier dernier explique la chaîne d’informations.

Un juge avait estimé qu’elle ne présentait plus aucun danger pour elle et pour autrui.


Le bilan provisoire de ce violent incendie est pour l’heure de 9 morts et une trentaine de blessés dont 6 pompiers.