Isère : 3 blessés par balles lors d’une fusillade dans un camp de gens du voyage à Echirolles


Illustration. (© PHOTOPQR/NICE MATIN)

Trois personnes ont été blessées lors d’une fusillade qui a éclaté samedi soir dans un camp de gens du voyage. L’une des victimes, grièvement atteinte, a été hospitalisée en urgence absolue.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus vers 22 heures dans le quartier Saintonge à Échirolles (Isère), pour secourir un homme âgé de 22 ans blessé par balle à l’abdomen et à une main. Dans un état grave, il a dû être médicalisé sur place par une équipe du Samu 38, avant d’être transporté au service déchocage du CHU Grenoble Alpes, rapporte Le Dauphiné. Son pronostic vital était engagé.

Une autre victime a été secourue par les pompiers. Il s’agit d’un adolescent de 16 ans, blessé à une cheville d’un coup de fusil. Il a également été évacué à l’hôpital couple–enfant à la Tronche, précise France Bleu. Un troisième homme, âgé de 21 ans, atteint lui aussi par un projectile. Blessé au tibia, il s’est rendu par ses propres moyens à la clinique des Cèdres.

Une rixe puis des tirs

Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux de la fusillade, les policiers ont établi un périmètre de sécurité et ont tenté de comprendre les circonstances de ces tirs. « Une douzaine de douilles de deux calibres différents ont été retrouvées sur place », a indiqué le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant.

Les deux victimes qui étaient sur place, un homme de 22 ans et un adolescent de 16 ans, se trouvaient à quelques dizaines de mètres de distance. Le troisième blessé avait déjà quitté les lieux pour se rendre de lui-même à la clinique.


Tentative de meurtre en bande organisée

Une enquête a été ouverte par le parquet de Grenoble pour « tentative de meurtre en bande organisée ». Elle a été confiée à l’antenne grenobloise de la police judiciaire de Lyon.

D’après les premiers éléments recueillis, une rixe aurait éclaté dans la rue vers 20h30, avant que plusieurs coups de feu ne soient tirés une heure plus tard. La fusillade a eu lieu dans un camp de gens du voyage situé quartier de la Ville Neuve, en retrait de l’avenue Esmonin, à proximité de l’allée de la Rance, relate le quotidien régional. Les deux victimes de 22 et 21 ans étaient déjà défavorablement connues des services de police.