Isère : Le corps sans vie découvert dans un ruisseau est bien celui de Victorine confirme la procureure


Victorine a été retrouvée morte ce lundi 28 septembre. (photo Facebook)

Le corps sans vie de Victorine Dartois a été retrouvé par les gendarmes lors de recherches ce lundi à la mi-journée. Elle avait disparu depuis samedi. Des chaussures qui correspondent aux baskets qu’elle portait le jour de sa disparition, et un sac à main similaire ont aussi été découverts à proximité.


18h38. La procureure de la République de Vienne va se désaisir dès ce soir au profit du pôle criminel de Grenoble. L’enquête se poursuit sous les qualifications d’« enlèvement, séquestration et homicide volontaire ».


18h25. La procureure de la République de Vienne confirme que c’est bien le corps de Victorine qui a été retrouvé ce lundi à Villefontaine (Isère). « Il était immergé dans un ruisseau et difficile d’accès », a-t-elle précisé. L’examen du médecin légiste n’a pas permis de déterminer les causes du décès de la jeune femme. Une autopsie va être pratiquée.

17h45. Les gendarmes ont lancé un appel à témoins. Toute personne qui aurait été témoin de quelque chose de suspect dans le secteur du stade de la Prairie et du hameau de Saint-Bonnet, ce samedi vers 19 heures, peut composer le numéro vert suivant : 0800 200 142. La procureure de la République de Vienne doit donner une conférence de presse vers 18 heures.

13h50. La procureure de la République de Vienne a déclaré lors d’un point presse qu’un corps avait bien été découvert mais qu’elle n’était « pas en mesure » de confirmer à ce stade, qu’il s’agissait de celui de Victorine.

« Il se trouve que le chien qui, depuis hier, tentait de retrouver la piste de Victorine, a marqué ce matin au niveau d’une buse qui est un petit peu plus loin, un petit ruisseau, au niveau duquel on a retrouvé des chaussures, qui correspondent aux baskets portées par Victorine au moment de sa disparition, ainsi qu’un sac à main et un masque chirurgical », a détaillé la procureur de la République de Vienne Audrey Quey. « Le sac à main correspond lui aussi à celui qui était sur les photos, photos que vous avez tous diffusées depuis hier [par la sœur de Victorine sur Facebook]. Le chien a donc continué à remonter le cours d’eau et nous trouvons un petit plus haut sur le ruisseau, un corps qui pour l’instant reste difficilement accessible, et je ne suis pas en mesure de vous confirmer qu’il s’agit du corps de Victorine », a ajouté la magistrate.

Des techniciens en investigation criminelle sont attendus sur place « d’ici peu ». « Je vous en dirai plus juste après, une fois que je pourrai vous dire si oui ou non, ce corps est celui de Victorine », a précisé Audrey Quey. « Tout laisse à penser qu’il ne s’agit pas d’un accident », a-t-elle conclu.

13h12. Victorine, 18 ans, était portée disparue depuis samedi soir. Elle n’était pas rentrée chez elle à Villefontaine. Son corps sans vie a été découvert à la mi-journée ce lundi entre le stade de la Prairie, à proximité duquel elle avait disparu, et le hameau de Saint-Bonnet, rapporte Le Dauphiné. Les techniciens en identification criminelle de la gendarmerie sont attendus sur les lieux.

Victorine Dartois avait disparu ce samedi soir vers 19 heures alors qu’elle devait rentrer au domicile familial. Elle avait passé la journée avec des amis. Plusieurs battues avaient été organisées ce dimanche pour tenter de retrouver la jeune femme. Près de 200 personnes y avaient participé après l’appel lancé sur Facebook par Romane, la sœur de Victorine.

Les enquêteurs de la Section de recherches de Grenoble vont désormais devoir déterminer les causes du décès de la jeune femme.