La Baule : 3 policiers roués de coups lors d’une intervention


Illustration Actu17 ©

Dans la nuit de samedi à dimanche à La Baule (Loire-Atlantique), trois policiers sont intervenus pour une rixe dans un bar de nuit, opposant une trentaine de personnes. Ils ont été roués de coups et l’un a été sérieusement blessé.

Trois policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont été appelés pour une rixe en cours dans un bar à La Baule, dans la nuit de samedi à dimanche. Une trentaine de personnes étaient en train de s’affronter dans l’établissement explique France 3.

La situation a dégénéré et deux des protagonistes s’en sont violemment prix aux policiers, les frappant à coups de poing et de pied. L’un a perdu connaissance sous la violence des coups.

Les trois fonctionnaires de police ont été conduits à l’hôpital. Après leur prise en charge, ils ont reçu un certificat d’Incapacité totale de travail (ITT) de 8 jours pour l’un, et de 2 jours pour les autres.

Les deux agresseurs se sont rendus au commissariat

Peu après la violente agression, un suspect qui était en état d’ivresse a été interpellé par la police qui a fait usage d’un pistolet à impulsion électrique (taser) pour le maîtriser. Ce dernier a été placé en cellule de dégrisement. Les premiers éléments de l’enquête l’ont mis hors de cause et l’homme a été remis en liberté.


Deux hommes âgés de 24 et 26 ans se sont présentés au commissariat de la ville les jours suivants, reconnaissant avoir participé aux violences à l’encontre des policiers. Ils venaient d’être identifiés par les enquêteurs et se savaient recherchés. L’un des suspects a expliqué durant sa garde à vue qu’il ne s’était pas rendu compte qu’il frappait des policiers.

6 mois et 2 mois de prison

Déférés au parquet de Saint-Nazaire, les deux mis en cause ont été jugés en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. L’un a écopé d’une peine de 6 mois de prison, le second d’une peine de 2 mois de prison. Aucun mandat de dépôt n’a été délivré.