La police nationale lance sa campagne de recrutement et ouvre 7500 postes


La police nationale a diffusé plusieurs vidéos pour sa compagne de recrutement. (capture écran vidéo)

La police nationale a lancé ce mardi sa nouvelle campagne de recrutement. 7500 personnes vont être recrutées cette année.

Une vidéo de 45 secondes a été publiée ce mardi sur les réseaux sociaux par la police nationale. « Protéger » : c’est le mot qui revient à de multiples reprises dans cette séquence, tandis que tous les corps de métiers de la police sont représentés tour à tour. « Protéger l’autre, les victimes et les plus fragiles. Protéger sur le terrain et au-delà. Protéger le jour, la nuit. Protéger la vérité. Protéger le quotidien et l’imprévu. Protéger la société, nos institutions et nos valeurs. Protéger, le plus beau des métiers », peut-on entendre de la voix off.

7500 postes sont ouverts cette année, dont 3500 de gardiens de la paix. En 2020, 19 500 personnes ont présenté leur candidature contre 18 500 en 2019. C’est moins qu’en 2016, quelques semaines après les attentats du 13-Novembre, lorsque 36 000 personnes avaient candidaté.

Depuis l’année dernière, ce concours est également ouvert à l’ensemble de la fonction publique. 593 personnes ont présenté leur candidature par cette voie de recrutement en 2020. 97 d’entre elles ont été reçues. « Il s’agit principalement de policiers municipaux et d’agents pénitentiaires. On a eu aussi, mais à la marge, quelques enseignants », a détaillé Marie-Laure Didier, chef de la formation et du recrutement, lors d’une conférence de presse, précisant que « de très nombreux postulants venaient du Nord et de l’Ile-de-France, un peu moins du Sud-Ouest ».

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 16 juillet à 18 heures. La police nationale a aussi ouvert un site internet où il est possible de s’inscrire.