Le chanteur Jean-Luc Lahaye mis en examen pour viols sur mineurs de plus de 15 ans et écroué

Jean-Luc Lahaye, en juin 2019 sur la scène des Foires de Champagne à Troyes. (PhotoPQR/Maxppp)

Le chanteur Jean-Luc Lahaye a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de plus de 15 ans avant d’être placé en détention provisoire ce vendredi.

Jean-Luc Lahaye va passer sa première nuit en prison. A la fin de sa garde à vue ce vendredi, l’artiste a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de plus de 15 ans, avant d’être placé en détention provisoire. Le chanteur de 68 ans avait été interpellé ce mercredi matin puis placé en garde à vue dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP).

L’interprète de « Papa chanteur » et « Femme que j’aime » est accusé d’avoir abusé sexuellement de deux adolescentes âgées de 16 et 17 ans, en 2013 et 2014. Aujourd’hui majeures, les plaignantes affirment qu’elles étaient au moment des faits sous l’emprise de la célébrité des années 80, et qu’elles ont été violées et soumises à des rapports sexuels violents. Le sexagénaire aurait aussi demandé aux adolescentes, par visioconférence, de se dévêtir et de prendre des positions sexuelles.

L’une des deux adolescentes est celle pour laquelle le chanteur a été condamnée en 2015 à un an de prison avec sursis, pour corruption de mineur.

La fille de Jean-Luc Lahaye, âgée de 37 ans, a également été interpellée et placée en garde à vue au même moment. Elle a finalement été remis en liberté à cause de son état de santé détaille Le Parisien. Interrogée dans le cadre d’une audition libre, elle est accusée d’avoir fait pression sur les deux plaignantes pour éviter qu’elles parlent et qu’elles déposent plainte. La garde à vue des deux mères des adolescentes ont été levées et ces dernières ne font pas l’objet de poursuites à ce stade des investigations. Elles étaient soupçonnées d’avoir motivé leur fille à fréquenter l’artiste.