Le sang retrouvé sur la balle de LBD fournie par l’avocat de Jérôme Rodrigues n’est pas celui du Gilet jaune blessé.

(capture écran Facebook)

La balle de LBD remise par l’avocat de Jérôme Rodrigues à l’IGPN ne comporte aucune trace de sang du Gilet jaune blessé à l’oeil. Il s’agit du sang d’une autre personne.


Alors que l’enquête de l’IGPN est toujours en cours afin de déterminer l’origine de la blessure de Jérôme Rodrigues, les enquêteurs ont appris que le sang retrouvé sur la balle de LBD (Lanceur de balles de défense) fournie par l’avocat du Gilet jaune, n’est pas celui de son client révèle BFMTV qui cite une source proche du dossier.

Le conseil de Jérôme Rodrigues avait expliqué que cette balle de LBD avait été ramassée par des témoins le 26 janvier dernier, lors de la grave blessure du Gilet jaune.

L’origine de la blessure reste à déterminer

L’expertise dirigée par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale) a montré que le sang retrouvé n’était donc pas celui de Jérôme Rodrigues, mais celui d’une autre personne.

L’enquête se poursuit et doit permettre de déterminer si cette figure des Gilets jaunes a été blessé par un tir de LBD comme il l’affirme, ou par une grenade de désencerclement comme l’a avancé Laurent Nunez.

Jérôme Rodrigues a par ailleurs annoncé ce mercredi sur Facebook avoir perdu l’usage de son œil droit.