L’Élysée soupçonne Alexandre Benalla d’avoir utilisé un faux pour obtenir l’un de ses passeports.

(capture écran vidéo Youtube)

Le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Patrick Strodza, soupçonne Alexandre Benalla d’avoir utilisé un faux pour obtenir l’un de ses passeports.


Alexandre Benalla a obtenu un passeport de service qu’il avait sollicité par « une note dactylographiée à en-tête du chef de cabinet » de l’Elysée non signée, a expliqué le directeur de cabinet de la présidence de la République, Patrick Strzoda, devant la commission d’enquête sénatoriale, ce mercredi après-midi.

« Pour obtenir ce passeport, M. Benalla a adressé au ministère de l’Intérieur une note dactylographiée à en-tête du chef de cabinet, une note non signée de façon manuscrite », a détaillé le directeur de cabinet, indiquant qu’il « soupçonnait une falsification » et que la justice avait été saisie.

Plus tôt lors de cette même commission, Patrick Strodza avait déclaré qu’Alexandre Benalla avait fait usage « une vingtaine de fois » de ses passeports diplomatiques, depuis son licenciement de l’Élysée.