L’ex-producteur Harvey Weinstein condamné à 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle


Harvey Weinstein. (Flickr / Gabbot)

L’ex-producteur Harvey Weinstein a écopé ce mercredi d’une peine de 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle.

Le 24 février, Harvey Weinstein avait été reconnu coupable d’agression sexuelle après le témoignage de Mimi Haleyi et de viol après les accusations de Jessica Mann. La peine de prison ne pouvait être inférieure à 5 ans comme le prévoit la loi.

Le juge James Burke, qui s’est prononcé depuis le tribunal pénal de Manhattan a prononcé une peine de 23 ans de prison pour l’ex-producteur de 67 ans. Il encourait jusqu’à 29 ans de prison pour les deux chefs d’accusation dont il a été reconnu coupable.

La procureure Joan Illuzzi-Orbon qui a mené l’accusation une peine qui reflète « la gravité des crimes du condamné, son absence totale de remords (…) et la nécessité de le dissuader, lui et d’autres, de commettre de nouveaux crimes ».

Harvey Weinstein n’a reconnu aucun des faits

La procureure évoque dans sa lettre les accusations d’agressions sexuelles à l’encontre de l’ex-producteur le plus puissant de la planète, qui s’étalent sur plus de 40 ans. Ce dernier n’a jamais reconnu l’un des faits qui lui est reproché, évoquant des relations consenties avec les femmes qui l’accusent.


L’affaire avait été à l’origine de la déferlante #MeToo sur les réseaux sociaux fin 2017, alors que le hashtag existait déjà depuis une dizaine d’années.

Un autre procès à venir en Californie

Harvey Weinstein aura de nouveau affaire avec la justice américaine et va devoir répondre d’une autre inculpation pour deux agressions sexuelles à Los Angeles (Californie). Le sexagénaire est accusé d’être entré de force dans la chambre d’hôtel d’une femme pour la violer le 18 février 2013, et d’en avoir agressé une second le lendemain dans une chambre d’hôtel de Beverly Hills.