L’homme qui s’était filmé en train de voler du matériel aux pompiers de nouveau en garde à vue


Rayanne B. a été placé en garde à vue ce mercredi à Juvisy-sur-Orge. (capture écran Snapchat)

INFO ACTU17. L’homme âgé de 20 ans qui s’était filmé alors qu’il dérobait du matériel dans un camion de sapeurs-pompiers dans le Val-de-Marne, insultant et menaçant les forces de l’ordre, a de nouveau été interpellé et placé en garde à vue ce mercredi, au commissariat de Juvisy-sur-Orge (Essonne).

Ses vidéos ont fait un véritable bad buzz sur les réseaux sociaux en fin de semaine dernière et l’ont conduit jusqu’en garde à vue ce samedi. Rayanne B., âgé de 20 ans, s’est filmé alors qu’il était en train de subtiliser du matériel dans un fourgon de sapeurs-pompiers, pendant que ces derniers étaient en intervention dans une école d’Ablon-sur-Seine (Val-de-Marne). Le jeune homme a également proféré des insultes et a menacé de mort les policiers, tout en faisant l’apologie du terrorisme. Les sapeurs-pompiers de Paris ont déposé une plainte et leur matériel a été retrouvé à proximité.

Rayanne B., qui était jusqu’ici inconnu des services de police, a finalement écopé d’une composition pénale et a reçu l’obligation de participer à un stage de citoyenneté.

« Nique ta mère à Blanquer et à l’Éducation nationale »

Remis en liberté, le jeune homme a de nouveau été placé en garde à vue au commissariat de Juvisy-sur-Orge (Essonne), ce mercredi à 16 heures selon nos informations, cette fois pour des menaces de mort à l’encontre du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Des propos que le mis en cause a prononcé dans une vidéo qu’il a diffusée sur Snapchat, semble-t-il en juin dernier. « Là on arrive, vous allez voir ! Nique ta mère à Blanquer et à l’Éducation Nationale, bande de fils de putes ! J’ai raté le BAC ! », lâche-t-il, face à son téléphone. A sa gauche, un individu exhibe une arme de poing qu’il braque devant l’objectif. La séquence ne dure que huit secondes.

« Va-t-il faire l’objet d’un second stage de citoyenneté ? », ironise un officier de police de l’Essonne. Rayanne B. devrait être interrogé ce jeudi matin concernant ses propos visant Jean-Michel Blanquer.