Lille : 5 personnes dont 3 mineures mises en examen pour des tentatives d’homicide à caractère homophobe


Illustration Actu17 ©

Les faits commis la semaine dernière à Lille (Nord), et pour lesquels cinq personnes ont été mises en examen, sont particulièrement graves.

Deux hommes ont été retrouvés grièvement blessés à coups de couteau en fin de semaine dernière, à Lille. Un troisième a été victime d’un vol exécuté avec violences. Il a été blessé plus légèrement à l’arme blanche. Les enquêteurs ont pu déterminer que ces trois affaires étaient liées, rapporte La Voix du Nord.

Cinq suspects – deux hommes et trois adolescentes – ont été mis en examen pour tentatives de meurtre. Deux de ces crimes présentent un caractère homophobe, a indiqué le parquet ce lundi. Les victimes sont trois hommes âgés de 43, 47 et 57 ans. Deux d’entre eux ont été grièvement blessés.

Un homme dans un état critique au volant de sa voiture

La série a débuté jeudi vers 1 heure du matin, lorsqu’un quadragénaire a été retrouvé dans sa voiture arrêtée au beau milieu de la chaussée, sur la Voie rapide urbaine (VRU) de Marcq-en-Barœul. Les pompiers et le SAMU ont constaté que le conducteur était grièvement blessé par des coups de couteau au thorax et dans le dos.

L’enquête a démontré qu’il avait pris le volant après avoir été agressé, puis qu’il avait été contraint de s’arrêter en raison de son état de santé. Il a été hospitalisé alors que son pronostic vital était engagé.


Un autre poignardé dans le dos en pleine rue

Le même jour vers 23h30, un quinquagénaire a été retrouvé grièvement blessé de deux coups de couteau dans le dos. Il se trouvait sur le boulevard de Leeds à Lille, face à la gare SNCF. Les pompiers et le SAMU l’ont transporté à l’hôpital alors que, là aussi, son pronostic vital était engagé. D’après un témoignage recueilli sur place, son agression se serait produite à proximité immédiate du parc Matisse, connu comme étant un lieu de rencontres homosexuelles la nuit.

Munis du signalement précis des agresseurs, les policiers ont interpellé cinq suspects peu après minuit, sur la place des Reignaux, à quelques centaines de mètres de là.

Dès le lendemain, les enquêteurs de la Sûreté urbaine de Lille et de la Sûreté départementale du Nord, en charge de ces deux affaires, ont pu déterminer que la victime retrouvée dans sa voiture avait été agressée, elle aussi, au parc Matisse. L’homme s’en est finalement sorti avec 5 semaines d’Incapacité totale de travail (ITT) et a pu être entendu.

Une troisième agression au couteau

Les policiers ont également pu faire un rapprochement entre ces deux tentatives de meurtre et l’agression d’un troisième homme survenue dans la nuit de mercredi à jeudi, sur la place de l’Opéra. Ce dernier a été blessé plus légèrement à coups de couteau lors du vol de sa sacoche. D’après la description des voleurs qu’il a communiquée aux enquêteurs, il s’agirait des mêmes agresseurs que pour les deux autres affaires.

Ces derniers, deux hommes de 19 et 33 ans ainsi que trois adolescentes de 15 à 17 ans, ont été auditionnés. Certains ont reconnu avoir ciblé le secteur du parc Matisse en vue d’agresser des personnes potentiellement homosexuelles. Tous les cinq ont été mis en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « tentatives d’homicide », avec la circonstance aggravante relative à l’orientation sexuelle des victimes, « vol aggravé » et « extorsion avec arme ».

Quatre d’entre eux ont été placés en détention provisoire. Une adolescente de 17 ans a été laissée libre sous contrôle judiciaire. Pour les enquêteurs, il pourrait s’agir d’une équipe « à tiroirs » car les cinq suspects n’étaient pas forcément tous présents lors des trois agressions. D’autres interpellations pourraient intervenir par la suite.