Longwy : A scooter, un ado percute volontairement un policier pour fuir et le blesse sérieusement


Illustration © Actu17

Le mis en cause de 16 ans a affirmé aux policiers qu’il avait consommé de l’alcool et du cannabis. Il se trouvait à proximité de plusieurs véhicules incendiés lorsqu’il a tenté d’échapper aux forces de l’ordre.

Les policiers ont été appelés vers 02h30 du matin dans la nuit de jeudi à vendredi. Plusieurs véhicules venaient d’être incendiés sur l’avenue de la concorde à Herserange (Meurthe-et-Moselle).

Un équipage de police est rapidement arrivé sur les lieux et a aperçu deux individus qui prenaient la fuite à scooter. Les forces de l’ordre venaient de descendre de leur voiture et sont rapidement remontés à l’intérieur pour intercepter les fuyards.

Dans le même temps, ils ont aperçu un troisième suspect sur un second scooter et sont partis à sa poursuite, après avoir enclenché leurs avertisseurs sonores et leurs gyrophares. Rien qui ne puisse démotiver le fuyard qui a accéléré en direction de Longwy, n’hésitant pas à prendre des rues à contresens.

Deux policiers trainés, l’un sérieusement blessé

Anticipant son parcours, deux policiers sont descendus de leur voiture dans la rue du 19 mars 1962 pour intercepter le suspect sur son deux-roues. Malgré les injonctions, il ne s’est pas arrêté et a foncé volontairement sur l’un des fonctionnaires qui a été percuté. Ce dernier s’est agrippé au scooter pour ne pas chuter trop lourdement.


Son collègue a dans le même temps attrapé le conducteur qui est finalement tombé, après avoir traîné les deux policiers sur quelques mètres. Le premier policier a chuté contre un véhicule en stationnement, se blessant sérieusement à une jambe.

Après sa chute, le suspect a poussé les policiers et a tenté de fuir en courant. Il a été rapidement maîtrisé et interpellé et a terminé sa nuit en garde à vue.

Le mis en cause qui est un adolescent âgé de 16 ans, a reconnu qu’il avait bu « trois verres d’alcool fort » et qu’il avait consommé du cannabis. Par ailleurs, les enquêteurs ont constaté que la plaque d’immatriculation du scooter avec lequel il avait tenté de fuir, avait été modifiée avec un marqueur noir. Le chiffre « 3 » avait été transformé en « 8 ».

10 jours d’ITT pour le policier

Le policier blessé a été transporté à l’hôpital Mont Saint-Martin à Longwy. Ce dernier souffre d’une grave entorse à la cheville droite et a été plâtré. 10 jours d’ITT (Incapacité totale de travail) lui ont été attribués pour le moment. Une évaluation pourrait avoir lieu ultérieurement.

Le commissariat de Longwy a été chargé de mener cette enquête. Les policiers devront déterminer quelles sont les responsabilités du mis en cause dans l’incendie des véhicules à Herserange.

L’adolescent est actuellement poursuivi pour refus d’obtempérer, défaut de permis de conduire et conduite sous l’empire d’alcool et de stupéfiants, mais également pour violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique.

« Cela fait des mois et des mois que ça dure sur ce secteur »

Une nouvelle affaire avec un policier blessé qui a provoqué la colère du syndicat Unité SGP Police FO. « Je dénonce encore une fois l’inactivité de l’administration, qui n’en a strictement rien à faire de cette situation. Cela fait des mois et des mois que ça dure sur ce secteur », s’exclame Abdel Nahass, secrétaire départemental du syndicat.

« De nouveau policiers vont bientôt arriver en renfort sur le département mais ces arrivés ne combleront même pas les départs à venir », peste le syndicaliste.