Lynchage du jeune Yuriy à Paris : des images de l’agression diffusées, dix individus recherchés


Yuriy a été sauvagement attaqué par dix individus le 15 janvier à Paris. (capture écran/DR)

Un adolescent âgé de 15 ans a été lynché à Paris le vendredi 15 janvier, par une dizaine d’individus, en pleine rue. Des images montrant cette agression sauvage ont été diffusées sur les réseaux sociaux. La victime est toujours hospitalisée dans le coma et son pronostic vital n’est désormais plus engagé.


Une agression ultra-violente et un adolescent laissé pour mort. Des photos du jeune Yuriy sont diffusées sur les réseaux sociaux ces derniers jours, et nombreux sont les internautes qui font part de leur exaspération et leur dégoût. Le 15 janvier, Yuriy a été victime d’une attaque particulièrement sauvage sur la dalle Beaugrenelle, à Paris (XVe), vers 18h30.

Alors qu’il sortait du collège et qu’il se trouvait avec quatre camarades, ils ont été attaqués par des individus plus âgés, munis d’armes blanches. Les victimes ont pris la fuite mais Yuriy a chuté au sol. Il a alors été rattrapé par les agresseurs puis lynché. Des images sans son, extraites d’une vidéosurveillance, ont été diffusées sur les réseaux sociaux ce vendredi. Elles montrent une scène d’ultra-violence glaçante : dix individus au visage dissimulé encerclent l’adolescent et le rouent de coups, alors que ce dernier est par terre. Yuriy est frappé au visage très violemment. Ils s’acharnent.

L’un des agresseurs semble être armé d’un marteau qu’il utilise à plusieurs reprises pour s’en prendre au jeune garçon. L’adolescent est ensuite laissé pour mort. (Attention : les images ci-dessous peuvent choquer les plus sensibles).

Yuriy a été pris en charge par les secours. « Quand je suis arrivée, il était toujours conscient. Il m’a dit qu’il avait peur de mourir et qu’il fallait le venger », a raconté sa mère, Nataliya, une Ukrainienne, au journal Le Parisien. Les blessures du jeune garçon sont graves : Yuriy souffre d’un traumatisme crânien avec plusieurs fractures de crâne, d’un hématome entre le cerveau et le crâne et d’une contusion cérébrale. Il a également le nez brisé et un doigt fracturé mentionne le premier certificat médical. L’adolescent est toujours dans un coma artificiel à l’hôpital Necker (XVe), et son pronostic vital n’est plus engagé a annoncé sa famille.

« Aujourd’hui Yuriy a ouvert les yeux pour 5 secondes et les médecins disent que c’est très bien ! On attend qu’il se réveille ! », a écrit Nataliya ce vendredi, sur le compte Instagram qu’elle a ouvert pour donner des nouvelles de son fils, qui a fêté ses 15 ans la veille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nataliya (@maman_de_yuriy)

La famille de la victime a aussi lancé des appels à témoins sur les réseaux sociaux. Les enquêteurs du 3ème District de police judiciaire (DPJ) de la préfecture de police, ont été chargés des investigations. Pour l’heure, il n’y aurait pas eu d’interpellation.

Les motivations des agresseurs restent aussi à déterminer. Au collège Apollinaire où Yuriy est scolarisé, il est décrit comme un « plutôt bon élève », explique le quotidien francilien. « Beaucoup de jeunes du quartier m’ont raconté qu’ils se faisaient régulièrement agresser sur la dalle par une bande venue de Vanves (Hauts-de-Seine) », affirme sa mère.