Lyon : 300 personnes réunies pour une fête sauvage sur les quais de Saône


Les policiers ont reçu ordre de ne pas intervenir par mesure de sécurité. (image Guillaume Petit)

Environ 300 personnes se sont rassemblées à Lyon sur les quais de Saône ce mardi soir, pour une fête sauvage. La préfecture de région évoque un « rassemblement irresponsable et inacceptable ».

Alcool et musique ce mardi soir au niveau du quai de La Pêcherie à Lyon, dans le 1er arrondissement. 300 personnes se sont réunies pour une fête sauvage qui a été organisée sur les réseaux sociaux explique Le Progrès.

Le rassemblement a débuté à 18 heures à proximité du pont La Feuillée, quelques jours après le renforcement des mesures de restriction liée à la propagation du Covid-19 dans le Rhône. Plusieurs vidéos montrant la fête illicite sont visibles sur les réseaux sociaux. La plupart des fêtards ne portent pas de masque et ne respectent pas les gestes barrières.

Le procureur de la République saisit

Les policiers ont reçu pour instruction de ne pas intervenir explique la préfecture de région sur Twitter, « compte tenu de la proximité de la Saône et du danger qu’aurait créé une intervention ». Les autorités dénoncent un « rassemblement irresponsable et inacceptable ».

« Le préfet saisit le procureur de la République de Lyon », sur la base de l’article 40 du code de procédure pénale ajoute la préfecture, qui a précisé à 20h42 que le rassemblement était terminé. « L’exploitation de la vidéosurveillance est en cours pour retrouver les organisateurs ».