Maine-et-Loire : Un homme soupçonné d’avoir tué sa femme à coups de matraque téléscopique


Illustration. (Shutterstock)

L’enfant de la victime, âgé de 10 ans, se trouvait dans le domicile lorsque le drame a eu lieu.

Ce vendredi, un homme de 35 ans a été mis en examen pour « coups mortels aggravés » sur sa compagne. Il a été placé en détention provisoire, a indiqué le procureur de la République d’Angers.

Le drame aurait eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi au domicile du couple, dans la commune de Saint-Michel-et-Chanveaux (Maine-et-Loire), rapporte 20 minutes.

Des coups de latte de lit et de matraque

Le suspect a reconnu avoir porté des coups de latte de lit et de matraque téléscopique à sa femme, âgée de 33 ans. Lorsque son corps a été découvert inerte, il supportait de nombreuses ecchymoses sur les jambes et les bras, et la victime avait un doigt cassé. Une autopsie est en cours pour déterminer les lésions mortelles avec exactitude.

Mercredi matin, c’est le suspect lui-même qui avait alerté les secours. Il avait alors déclaré avoir découvert sa femme inconsciente dans son lit, après une violente dispute, la veille. Selon ses premières déclarations, chacun avait dormi dans un lit séparé.


Le fils de la victime présent

Le fils de la femme, âgé de 10 ans,  était présent dans l’habitation lorsque le drame s’est produit. L’enquête se poursuit pour tenter de déterminer les circonstances exactes des faits, car les déclarations de l’époux ne concordent pas avec les constatations, a déclaré le procureur.