Manche : Un gendarme de 34 ans retrouvé mort dans son logement de service à Tessy-Bocage


La gendarmerie de Tessy-Bocage dans la Manche. (capture écran Google)

Triste découverte ce mardi matin à Tessy-Bocage (Manche). Un gendarme âgé de 34 ans a été retrouvé sans vie dans son logement de service.

Il s’agirait d’un nouveau suicide au sein des rangs de la gendarmerie nationale. Le corps sans vie du gendarme Olivier D. a été découvert ce mardi matin dans son logement de service explique La Voix du Gendarme. Le militaire qui était affecté à la brigade de Tessy-Bocage aurait fait usage de son arme de service pour se donner la mort.

Le trentenaire, célibataire et sans enfants, était arrivé en juin dernier dans cette brigade après avoir passé huit années au premier régiment d’infanterie de la Garde Républicaine, à Paris. Il avait alors été affecté dans différents services de sécurité au Palais de l’Élysée. Un parcours qu’il avait raconté à Ouest France au moment de son arrivée dans la Manche, au cours d’une interview.

Originaire de Seine-Saint-Denis, Olivier D. avait alors confié que s’orienter vers le département de la Manche était un objectif : « La Manche faisait partie de mes choix. Tessy, c’est plus aléatoire. Alors, j’ai pris mon ordinateur et j’ai regardé… ». L’homme avait également été affecté à la brigade de Privas dans l’Ardèche, en tant que gendarme adjoint, durant cinq ans, avant de réussir le concours.

« Ses anciens camarades le décrivent comme serviable, souriant et toujours plein d’humour », souligne l’Association Gendarmes et Citoyens.


Si la piste du suicide venait à se confirmer, il pourrait s’agir du 4ème militaire de la gendarmerie à mettre fin à ses jours depuis le 1er janvier. Le mois dernier, un gendarme de 36 ans affecté à Meylan (Isère) s’est donné la mort en utilisant son arme de service.